Mais alors, pourquoi les empreintes n’ont pas la même taille ?

En regardant attentivement le linceul, on constate que l’empreinte sur la face postérieure est plus grande que l’empreinte sur la face antérieure.

Les mesures effectuées donnent les valeurs suivantes :

  • Empreinte sur la face antérieure : 195 cm
  • Empreinte sur la face postérieure : 202 cm

Par ailleurs, on observe une légère absence d’image, et une distorsion, au niveau du bassin, sur la face postérieure.

En mettant de côté les déformations du tissu (du fait des pliages, repliages, enroulements et ostensions au fil des siècles), ces deux éléments conjugués, permettent d’affirmer que le linceul était tout simplement légèrement replié sous le bassin.

Une gravure du XIIe siècle sur la mise au tombeau du Christ, le Codex de Pray, montrant des similitudes évidentes avec ce linceul, tel que l’absence de pouce, la couture en chevron, mais surtout les marques de brûlures en forme de L et P (antérieures aux incendies déjà cités), illustre bien cette explication.

Bilan :

  • Une empreinte cohérente avec la mise au tombeau.
  • Les mesures effectuées sont compatibles avec l’enveloppement d’un homme de 162 à 187 cm.

Document précédentSuite de votre enquête…

© 2019 Linceul de Turin | Par Lights in the Dark.
Top
Nous suivre :